Une admission sous conditions

Elle est soumise à l’évaluation médicale et sociale du médecin coordonnateur de l’HAD. Quatre conditions essentielles doivent être réunies :

  1. Le patient réside dans une zone géographique couverte par notre structure d’HAD.
  2. Le médecin coordonnateur de l’HAD estime que les soins peuvent être effectués à domicile.
  3. Le malade et son entourage sont volontaires pour cette solution : l’HAD ne peut vous être imposée.
  4. Le domicile du malade est adapté à ce mode de prise en charge.

Après accord du patient et de son entourage, l’HAD est prescrite en concertation avec le médecin traitant ou le médecin désigné par le patient, sur une période limitée mais révisable en fonction de l’évolution de l’état de santé du patient.

Faire une demande d’HAD

Que vous soyez médecins hospitaliers ou généralistes

Anticiper l’HAD dans le parcours de soins

Vous êtes professionnel du domicile

Contactez-nous pour solliciter une évaluation au domicile du patient par nos équipes au 02 97 210 727

Vous êtes professionnel hospitalier

Contactez l’infirmier de liaison de votre établissement
au 02 97 210 727
ou
Transmettez-nous une demande via ORIS®
ou
Remplissez et envoyez-nous le formulaire
Fax : 02 97 219 621

Évaluer l’éligibilité d’un patient

 

 

L’HAS a développé ADOP-HAD, un outil d’aide à la décision d’orientation des patients en HAD.
En quelques clics, découvrez si votre patient est éligible à une hospitalisation à domicile.

A quel coût ?

 

Une journée en HÀD coûte en moyenne 200€, soit un coût 4 à 5 fois inférieur à une journée en hôpital avec hébergement.
Les patients n’avancent aucun frais : tous les soins sont facturés par l’HAD à l’Assurance Maladie
Un accompagnement pour les démarches socio-administratives est possible par une Assistante Sociale de l’HAD :

La maladie entraîne parfois dans la vie un déséquilibre susceptible de modifier les liens familiaux et sociaux, perturber l’insertion scolaire ou l’activité professionnelle et remettre en question les projets.
Au cours du premier entretien, l’assistante sociale effectue une évaluation globale de la situation : état de santé, contexte familial, activités et situation budgétaire. Elle informe le patient de ses droits et lui permet de bénéficier d’aides sur plusieurs niveaux : familial, professionnel, éducatif, logement, juridique et administratif.

Comment se déroule l’hospitalisation ?

null
Le praticien hospitalier ou le médecin généraliste a défini avant l’admission les protocoles thérapeutiques. Régulièrement, il est informé de l’évolution de l’état de santé du patient par le médecin coordonnateur de l’HAD.
null
L’équipe soignante assure la coordination des soins paramédicaux en collaboration avec les intervenants libéraux choisis par le patient.
null
Anticipation de la sortie d’HAD
null
Le médecin traitant est le médecin référent de l’hospitalisation à domicile. Il est en relation avec le médecin coordonnateur de l’HAD.
null
Le patient est acteur de sa santé. Un projet thérapeutique est déterminé avec lui et/ou son entourage lors de son admission.
null
Organisation de la continuité des soins à domicile
null
Le médecin coordonnateur de l’HAD veille à la transmission des informations entre l’hôpital, le médecin traitant et le domicile, afin d’assurer la continuité des soins dont l’HAD est garant au regard du prescripteur.
null
Livraison régulière des médicaments et du matériel.
null
Orientation vers une autre structure, le cas échéant

La boîte à outils

Votre HAD met à votre disposition des ressources documentaires

Nos partenaires

 Nos coordonnées

6 Rue  Gabriel
56100 Lorient

 

02 97 210 727 (24h/7j)

Notre rayon d’intervention

Par email

Pour toute demande,
veuillez utiliser notre formulaire de contact.